25 mai 2012 : Edmond Jabès, l’exil en partage

Exposition Edmond Jabès à la Bibliothèque nationale de France

Pour célébrer le centenaire de sa naissance, la Bibliothèque nationale de France rend hommage au poète Edmond Jabès. sous la forme d’une exposition intitulée L’Exil en partage. Une centaine de documents (manuscrits, livres, photographies, dessins) permet de mieux connaître cet écrivain d’origine juive égyptienne et naturalisé français, auteur du Livre des questions et du Livre des ressemblances. Mort à Paris le 2 janvier 1991, ses cendres sont déposées dans la case 1971 du columbarium du Père-Lachaise.
Quelques mois avant sa mort, il confiait (Marcel Bisiaux et Catherine Jajolet, 40 écrivains parlent de la mort, Horay, 1990) :
Ce corps, ma femme et moi, avions décidé d’en faire don à la science. Cela nous avait semblé une bonne solution. Et puis je ne sais plus. Peut-être maintenant préférerais-je être brûlé ? Ce n’est pas un doute. En réalité je ne me pose pas la question. Ma femme pense que ce serait peut-être mieux pour les enfants. Ce doit être dur de perdre un être cher et de savoir que ses organes ont été dispersés. Tandis que brûlé, on préserve son image. Je crois que ça m’est égal. Mais surtout, pas de cimetière ! De tous temps, j’ai eu horreur des cimetières. Ma mère est enterrée au cimetière de Bagneux, je n’y vais pas. Je ne conçois pas qu’on puisse se recueillir devant une tombe, qu’on la fleurisse. Le culte des morts m’est totalement étranger.

Bibliothèque nationale de France, Galerie des donateurs, quai François-Mauriac, 75013 Paris. Jusqu’au 17 juin 2012, de 10h à 19h, dimanche de 13h à 19h, lundi de 14h à 19h, sauf jours fériés. Entrée libre.