Qui repose à Prunay-le-Gillon ?

Les historiens du cyclisme seront intéressés par une visite de ce cimetière de village situé dans la vaste plaine de Beauce.

La quatrième tombe à l’entrée est celle (inscription difficilement lisible lors de mon dernier passage mais la sépulture a depuis été restaurée) d’Henri Cornet, de son vrai nom Henri Jardry, qui remporta le Tour de France 1904, alors qu’il n’avait pas vingt ans (en bénéficiant toutefois du déclassement des quatre premiers du classement général) et s’imposa dans Paris-Roubaix 1906. Il mourut en 1941,à Prunay-le-Gillon.

JPEG - 3.9 Mo

Voir également l’épitaphe du père Lecesne : Ici attend la bienheureuse / espérance et la venue du / grand Dieu la dépouille de / Louis Amand / Lecesne / né le 13 juin 1862 / décédé le 6 mai 1925 / en son vivant curé de Prunay-le-Gillon.

Autres articles sur le département d’Eure-et-Loir :
Qui repose à Droue-sur-Drouette ?