Qui repose à Saint-Lambert-du-Lattay ?

Le monument est des plus banals et jusqu’en 2010, l’identité du défunt n’y était pas même mentionnée ainsi qu’en témoigne la photo prise avant cette date. Or, il s’agit pourtant d’un des noms les plus illustres du cinéma français. C’est, en effet, sous cette simple pierre (il s’agit de la concession de sa belle-famille), le long d’un mur bien triste, à droite de l’entrée, que repose Patrick Dewaere (1947-1982).


Considéré comme l’acteur le plus doué de sa génération, il mit fin à ses jours en juillet 1982 dans sa maison parisienne du XIVè arrondissement, se tirant une balle dans la tête avec une carabine que Coluche, pour qui sa femme venait de le quitter, lui avait offerte... Outre ses soucis de famille, la presse évoqua dès le lendemain sa dépendance à la drogue ainsi que des problèmes d’argent.

Jamais récompensé d’un César malgré de nombreuses nominations, ce dont tous ses amis ont dit qu’il avait été meurtri, il reste l’inoubliable interprète des Valseuses, Le Juge Fayard dit le shérif, Série noire, Un mauvais fils, Beau-père ...

Désormais, une petite plaque, signée "Kiki", apposée sur le tombeau, le signale à l’attention.