Saint-Cyr-en-Talmondais, cimetière communal.

Sur la route d’Avrillé, le cimetière communal, en apparence si commun, simple quadrilatère dépourvu d’arbres, abrite le plus surprenant monument funéraire de la région.

Le comte Raoul de Rochebrune (1850-1924) domine jusque dans la mort tous les habitants du village. Propriétaire du château de la Court-d’Aron que lui avait légué son père, le graveur Octave de Rochebrune, et dont il acheva la construction, il vécut de ses rentes, assouvissant sa double passion de collectionneur et de chasseur. Il n’eut pas d’enfant et transmit la propriété à son neveu qui mourut presque centenaire en l’an 2000.
Le tombeau sous lequel il repose est un temple en rotonde déjà spectaculaire et remarquable par ses dimensions. Il est surtout orné d’une statue grandeur nature du défunt, immortalisé à son retour de la chasse, deux bécasses à la main et encore une cartouche dans son fusil ce qui laisse entendre que les deux animaux ont été tués d’une seule et même balle. La légende locale affirme que Raoul de Rochebrune tua cent bécasses en une seule partie de chasse et qu’il immortalisa son exploit en faisant graver une médaille et réaliser cette statue qui orna jusqu’à sa mort le péristyle de son château avant d’être installée au cimetière pour édifier les générations à naître.
On comprendra que cette seule sépulture justifie un détour et un arrêt.

JPEG - 538.5 ko