Qui repose à Saint-Méen-le-Grand ?

Négliger la partie moderne, dépourvue d’intérêt, mais admirer la perspective des croix dressées autour de la splendide église abbatiale (où repose l’abbé Robert de Coëtlogon).

JPEG - 507.8 ko


D’ordinaire, les célébrités inhumées dans des cimetières de village reposent en bordure d’allée ou le long du mur et leurs tombes sont faciles à localiser.
Rien de cela ici.

Le grand homme de la commune (un musée lui est dédié) est le champion cycliste Louison Bobet (1925-1983) qui domina sa discipline dans les années 50, remporta trois Tours de France consécutifs (1953, 1954, 1955) mais fut aussi champion du monde et vainqueur de nombreuses classiques (Milan-San Remo, Paris-Roubaix...).
Sa réussite professionnelle se poursuivit après sa carrière grâce à sa reconversion dans la thalassothérapie.

JPEG - 677.7 ko


La sépulture de Louison Bobet ne se distinguant pas de ses voisines, un panneau utile (initiative fréquente en Bretagne) est apposé à l’entrée du cimetière.

JPEG - 403.1 ko


Singularité : contre le mur du cimetière est érigée une grande chapelle dédiée à la mémoire des combattants et des soldats de Saint-Méen morts pour la France, 1870-1871, 1914-1918, 1939-1945, Colonies dont l’intérieur, tapissé de plaques nominatives, est émouvant.

JPEG - 455.9 ko


Autres articles sur le département d’Ille-et-Vilaine :
Rennes, cimetière de l’Est.
Saint-Malo, île du Grand Bé.