Arquà Petrarca, tombeau de Pétrarque.

Il a changé le nom de la commune où il repose, sur le parvis de l’église, dans un tombeau de marbre rose : l’immense poète et humaniste Pétrarque (1304-1374) impose ici le détour.

JPEG - 2.2 Mo


Il acheva, vingt-cinq ans après Laure, son existence aventureuse dans ce village de Vénétie réputé pour ses thermes et dont on peut aujourd’hui apprécier la quiétude non encore brisée par la modernité. Les Monts Euganéens sont ceux qu’il contempla et l’occasion est trop belle de ne pas s’y répéter :

La vie hélas s’enfuit et ne s’arrête guère,
Et la mort va bientôt devant nous à grands pas.
Tout ce qui est, qui fut, et tout ce qui sera
Font à mon coeur troublé une éternelle guerre.


(Poésies, Canzone, 2è partie, sonnet IV, traduction de Lucien Leluc).

JPEG - 2.3 Mo


Autres articles sur l’Italie :
Naples, parc Virgile (parc Vergiliano a Piedigrotta)
Rome, basilique San Lorenzo in Lucina)
Rome, mausolée d’Auguste (Mausoleo di Augusto)
Rome, Panthéon)
17 octobre 2012 : Jean-Paul 1er, "Le Pope est mart !"
18 mars 2015 : Retrouvons notre Poussin !
8 juin 2015 : Pas de grand embouteillage pour Luigi Comencini.
23 octobre 2015 : Giorgio Chinaglia, l’homme qui voulut recadrer Pelé.
16 janvier 2017 : Le panettone d’Arturo Toscanini.