Dans la même rubrique...

5 décembre 2017 : Révélons où repose Rémy Kolpa Kopoul !

Après Léo Chauliac, Roger Moore et Alfred Savoir, une autre tombe sauf erreur jamais mentionnée, celle de l’éclectique Rémy Kolpa Kopoul (1949-2015) !


Un personnage. Aussi difficile à résumer que son nom à épeler lorsqu’on ne l’a entendu qu’une fois...
Parisien de la génération mai 68, attiré par le journalisme, il fut un des co-fondateurs de Libération, très vite en charge des articles sur la musique.


Tombé amoureux du Brésil, il en devint un des meilleurs connaisseurs de la culture populaire, ouvrant à l’Europe les portes de la "World music", organisant les tournées de Chico Buarque ou Gilberto Gil en Europe mais faisant en même temps découvrir Kassav’ ou Manu Dibango au Brésil.
Homme de radio (en dépit d’une voix et d’un phrasé particuliers mais immédiatement identifiables) d’abord auprès de José Artur et de son Pop-club, il fut une des grandes voix de Radio Nova.
Enfin, il devint DJ, sous le nom de DJ RKK, et apparut dans deux films de Benoît Delépine et Gustave Kervern.

Il repose auprès des siens, au Père-Lachaise, dans une tombe de la 84è division, secteur bien délaissé par les touristes.

JPEG - 645.4 ko


JPEG - 626.8 ko