6 juin 2018 : Paulette Coquatrix, tristesse d’Olympia...

Les cendres de Paulette COQUATRIX (1916-2018), dont la personnalité de son mari faisait souvent oublier qu’elle avait été costumière de théâtre et de cinéma, décédée centenaire le 28 mai dernier et crématisée hier matin, ont été déposées cet après-midi dans le caveau familial du Père-Lachaise.


Elle a ainsi rejoint son époux, l’"empereur du music-hall", Bruno COQUATRIX (1910-1979) qui dirigea l’Olympia de 1954 à sa mort (il succomba à un malaise cardiaque après avoir appris la mort de son grand ami Ray Ventura) mais écrivit aussi de nombreuses chansons (Clopin-clopant) et fut par ailleurs maire de Cabourg.


Tous deux reposeront à quelques mètres d’Édith Piaf (Bruno Coquatrix qui avait accompagné ses débuts lui avait conseillé le port de sa célèbre petite robe noire) et d’Henri Salvador mais aussi non loin de Gilbert Bécaud qui se produisit trente-trois fois à l’Olympia (lors de ses obsèques, les lettres de feu du fronton proclamaient Salut Gilbert Bécaud).


JPEG - 3.4 Mo


JPEG - 2.9 Mo


JPEG - 2.9 Mo


JPEG - 2.8 Mo


JPEG - 2.8 Mo